Category:

Actualités

Concours d’Innovation 2018

http://www.fvmarketing.fr/2018-03-concours-dinnovation-2018/

 

Concours d’Innovation 2018

Nouveau concours d’excellence opéré par Bpifrance et l’Ademe, le Concours d’Innovation se substitue aux précédents Concours d’Innovation Numérique (CIN) et Concours Mondial d’Innovation (CMI).

Ces appels à projets du Grand Plan d’Investissement (GPI) visent à favoriser l’émergence accélérée d’entreprises à fort potentiel et pouvant prétendre à une envergure mondiale.

Les types de projets attendus sont: 

  • Projet innovant porté par une start-up ou PME
  • Projet mono-partenaire
  • Projet de recherche, développement et innovation
  • Budget global : 600 K€ à 5 M€
  • Durée du projet : 12 à 36 mois
  • Dépenses de sous-traitances éligibles à 30% maximum du budget global (permettant par exemple de financer les travaux d’un Laboratoire, PME ou ETI)

Les modalités de financement sont: 

  • Coûts totaux du projet de R&D compris entre 600K€ et 5M€
  • Aide à hauteur de 45% du budget global pour les Petites Entreprises, les 55% restant devant être investis en fonds propres
  • Aide à hauteur de 35% du budget global pour les Moyennes Entreprises, les 65% restant devant être investis en fonds propres
  • 2/3 de l’aide sera attribuée sous forme de subventions et 1/3 sous forme d’avance remboursable

Plusieurs appels avec thématiques sont prévus par an.

Si vous souhaitez candidater ou bien avoir de plus amples informations sur le dispositif, contactez-nous!

PM’UP – Région Île de France soutient les stratégies de croissance et d’internationalisation des petites et moyennes entreprises.

http://www.fvmarketing.fr/2017-10-pm%e2%80%99up-region-ile-de-france-soutient-les-strategies-de-croissance-et-d%e2%80%99internationalisation-des-petites-et-moyennes-entreprises-2/

De quoi s’agit-il ?

Il s’agit d’un dispositif de financement destiné aux PME franciliennes, crée en 2008 par la région Île de France. Ce dispositif permet d’aider les entreprises dans la gestion de leur croissance afin de pallier aux difficultés de cette étape cruciale. Sous forme de subvention cette aide peut atteindre jusqu’à 250 000 € répartie sur 3 ans. Depuis son lancement, 82 millions d’euros de subvention ont été accordées aux plus de 780 PME de la région.

 

Quelle sont les sociétés éligibles ?

Si vous êtes une PME d’au moins cinq salariés ayant au minimum 1 an d’existence et basée en île de France, vous êtes éligible à ce programme. Vous devez justifier d’une forte croissance tant en termes de chiffre d’affaire que de salariés. L’appel est ouvert toute l’année et le dépôt de dossier se fait « au fil de l’eau ».

 

Quels types projets sont financés ?

Il s’agit de financer des projets de croissance ambitieux. Ce projet peut être le lancement d’un produit, l’optimisation de la chaîne de valeur ou bien une stratégie de conquête à l’export, de développement commercial. Le projet peut également s’inscrire dans une démarche « responsabilité sociétale des entreprises » (RSE). Les subventions couvrent les dépenses de recrutement, de développement à l’international ou d’innovation (Exemple: Propriété intellectuelle). Cela dit, les PME devront montrer leur capacité d’autofinancer les dépenses non subventionnées.

 

Comment la sélection se déroule-t-elle ?

Les dossiers déposés seront étudiés ensuite en plusieurs étapes. Après une première étude des dossiers par le Conseil régional d’Île-de-France, chaque PME sélectionnée sera examinée par un conseiller de la région. Ensuite un rapport sera envoyé à un jury composé de représentants de la Région mais aussi de spécialistes du financement des PME (Exemple: Bpifrance)

 

Quels sont les atouts pour déposer un bon dossier ?

Le taux de réussite se situe autour de 25% (soit un dossier sur quatre). Le dossier doit montrer le caractère stratégique du projet pour l’entreprise et démontrer de quelle façon il contribuera à la création des emplois et à la croissance de la région. Le dossier doit également présenter un portrait complet et rigoureux du projet.

 

Fv Marketing a déjà déposer de nombreux dossiers PM’up pour ses clients. Nous restons à votre disposition pour vous aider à monter votre projet.

Plus d’informations : PM’up

 

 

Concours Mondial d’Innovation – Phase 2 : Une opportunité de déclencher le développement de vos entreprises innovantes et de rupture

http://www.fvmarketing.fr/2017-01-concours-mondial-dinnovation-phase-2-une-opportunite-de-declencher-le-developpement-de-vos-entreprises-innovantes-et-de-rupture/

Lancé en 2013, ce programme vise à financer des entreprises qui deviendront demain les leaders de domaines, créateurs d’emploi et accélérateurs économiques. Inscrit dans le cadre de programme des Investissements d’avenir du gouvernement, le Concours Mondial d’Innovation est segmenté en 3 phases : l’amorçage, la levée de risque et le développement.

La phase 1 « amorçage » vise à soutenir les projets d’entreprises au stade amont de leur développement. Les projets sélectionnés reçoivent une aide financière sous forme de subventions pouvant atteindre 200 000 euros par projet.

La phase 2  « levée des risques » vise à soutenir les entreprises dans leur phase de développement. Les projets sélectionnés obtiendront une aide allant de 1 à 3 millions d’euros, dont la moitié en avance remboursable et l’autre moitié en subvention.

La phase 3 « développement » soutient les entreprises championnes et les accompagne dans la phase d’industrialisation de leur projet. Les lauréates pourront obtenir des aides allant jusqu’à 20 millions d’euros sous plusieurs formes : subventions, avances remboursables ou prise de participation au capital.

Les 3 phases du CMI se déroulent sur 2 ans et une nouvelle édition est lancée tous les deux ans.

L’objectif de la phase 2, en 2017, est d’aider les travaux de R&D nécessaires au développement d’un produit non disponible sur le marché et ayant un caractère innovant. Il n’est pas obligatoire d’avoir été sélectionné en phase 1 pour candidater à la phase 2. Cependant, le projet déposé doit s’inscrire dans l’un des 8 domaines prioritaires :

  1. Le stockage de l’énergie ;
  2. La collecte, le tri et le recyclage des matières ;
  3. La valorisation des richesses marines : métaux et dessalement de l’eau de mer ;
  4. Les protéines végétales et la chimie du végétal : produits alimentaires et nouveaux matériaux ;
  5. La médecine individualisée ;
  6. La silver économie : réponses aux besoins des seniors ;
  7. Big data : la valorisation des données massives ;
  8. La sécurité collective et la protection contre les actions malveillantes.

L’appel cible particulièrement les entreprises innovantes, mais les projets peuvent également être déposés par un consortium, en association avec des laboratoires et des établissements de recherche.

Le budget minimum est de 2 millions d’euros et le concours finance jusqu’à 45% des dépenses éligibles.

Vous trouverez le texte de l’appel sur le site de Bpi France. Pour plus d’informations, n’hésitez pas à nous contacter.

Appel à projets FEDER « Soutien aux projets R&D&I » offre une deuxième chance pour financer vos projets innovants

http://www.fvmarketing.fr/2016-10-appel-a-projets-feder-soutien-aux-projets-rdi-offre-une-deuxieme-chance-pour-financer-vos-projets-innovants/

Les FEDER (fonds européens de développement régional) sont des financements européens qui sont distribués via les Régions – notamment au travers d’appels à projets.

Ces appels à projets sont liés aux axes prioritaires identifiés par chaque région pour renforcer l’attractivité de son territoire. En Ile de France, un des domaines principaux d’intervention est le soutien à la recherche et au développement économique notamment dans le cadre du soutien aux PME innovantes franciliennes.

La Région Ile de France vient de lancer un appel à projets qui s’adresse directement aux PME : « Soutien aux projets de R&D&I dans les domaines de la SRI-SI ».

Cet appel soutient des projets labélisés par un pôle de compétitivité francilien ou bien des projets ayant reçu le « Seal of Excellence* » délivré par la Commission Européenne pour un projet Instrument PME.

Deux types de projets peuvent être soutenus :

  1. Les projets prioritairement collaboratifs, pendant les phases d’étude de faisabilité et de développement du projet.
  2. Les projets collaboratifs ou individuels, pendant la phase aval du projet (démonstrateurs et expérimentations in situ).

Les projets doivent correspondre à un des domaines d’innovation stratégique en Ile de France : Ingénierie des systèmes complexes et logiciels ; Création numérique ; Véhicule décarboné et intelligent ; Ecoconstruction et quartiers à forte performance environnementale ; dispositifs médicaux ; optique/photonique et Robotique (industrielle et de service).

Les PME, ETI et organismes de recherche basés en Ile de France sont éligibles.

Vous trouverez le texte de l’appel sur le site Europe-IDF. Pour plus d’informations, n’hésitez pas à nous contacter.

La démarche de labélisation auprès de CapDigital se fait de la façon suivante :

  • Le dépôt d’une manifestation d’intérêt auprès de Cap Digital présentant votre consortium éventuel, un résumé du projet, et le budget global de votre projet doit se faire au plus tard 28 décembre 2016 à minuit,
  • Le dépôt d’une demande de labellisation à Cap Digital pour expertise détaillée doit se faire avant le 17 janvier 2017.

La date limite de dépôt des candidatures doit se faire avant le 31 janvier 2017 à 17h.

*Le « Seal of Excellence » est attribué aux candidats à l’Instrument PME dont la note accordée dépasse le seuil d’éligibilité (12/15), mais qui ne reçoivent pas de financement. Dans le cadre du présent appel, pour être éligible, le Seal of Excellence doit être daté de 2016.

Le concours I-Lab

http://www.fvmarketing.fr/2016-08-le-concours-i-lab/

 

Organisé tous les ans par le ministère chargé de la recherche et BPI France, cet appel à projets vise à soutenir la création d’entreprises de technologies innovantes.

Pour qui ? Toute personne physique, de toute nationalité ou situation professionnelle peut candidater si elle a pour but de créer une entreprise de technologies innovantes sur le territoire français. Les candidats doivent avoir établi la faisabilité technique, économique et juridique de leur projet. Pour l’édition 2016, était également éligibles les entreprises créées depuis 1er janvier 2015.

Comment ? Après avoir déposé sur la plateforme en ligne un dossier de candidature de 25 pages détaillant votre projet, les dossiers font l’objet d’une pré-sélection par le secrétariat technique régional puis par un réseau d’experts externes. Enfin, c’est le jury national, composé de personnalités du monde industriel, qui choisit les lauréats et définit le montant de la subvention accordée à chacun des projets.
Les lauréats recevront une subvention d’un montant maximum de 450 000 € versée à l’entreprise qu’ils auront créée. Cette subvention est destinée à financer le programme de recherche et d’innovation pour la finalisation du produit, procédé ou service technologique innovant. Elle financera jusqu’à 60 % du programme de recherche et de développement de l’entreprise.

FV Marketing peut vous accompagner dans la rédaction de votre dossier I-Lab.

Le CIN (Concours d’Innovation Numérique)

http://www.fvmarketing.fr/2016-03-le-cin-concours-dinnovation-numerique/

 

 

Le CIN (Concours d’Innovation Numérique)

Il s’agit d’un nouveau concours d’excellence dédié aux projets innovants mobilisant le numérique pour développer un nouveau produit ou service disruptif (par son contenu, son procédé de réalisation, son modèle économique ou l’expérience proposée).

L’ambition du concours est d’accélérer et d’amplifier ces projets en soutenant à hauteur de 50% maximum les dépenses du projet. Typiquement, la durée d’un projet est de 12 à 18 mois,pour un investissement de l’ordre de 0,5 à 3 millions d’euros.
Sont éligibles : les sociétés basées en France, existantes (startup, PME ou ETI) ou en cours de création, proposant seules ou à plusieurs un projet ou service disruptif s’inscrivant dans l’une des thématiques précitées.

Les projets candidats devront s’inscrire dans l’une des 8 thématiques applicatives du concours :

  • Mieux vivre : santé, sport, bien-être
  • Partager : biens communs, consommation collaborative
  • Mieux apprendre et se cultiver : culture, média, loisirs, éducation
  • S’entraider : services à la personne, lien social,
  • Mieux se déplacer : ville, tourisme et mobilité
  • Mieux consommer : paiement, finance, commerce
  • Mieux produire : biens de consommation, usine du futur, bâtiments et infrastructures
  • Construire la croissance verte : transition écologique et énergétique
Les prochaines dates de l’appel à projets sont fixées au 6 juillet 2016 à 12h00 puis au 3 novembre 2016 à 12h00.
Le concours est organisé par Bpifrance

Instrument PME: Les nouvelles dates pour le programme 2016-2017

http://www.fvmarketing.fr/2015-12-instrument-pme-les-nouvelles-dates-pour-le-programme-2016-2017/

Attention, cette années les dates de dépôt des dossiers ne sont pas les mêmes pour les phases 1 et 2.

Pour les instruments PME Phase 1: plusieurs dates sont à retenir pour déposer un dossier durant l’année 2016: 24 février, 3 mai, 7 septembre et 9 octobre 2016.
Pour les dossiers instrument PME Phase 2 les dates pour l’année 2016 sont: le 3 février, le 14 avril, le 15 juin, et le 13 octobre 2016.
Pour l’année 2016, le montant global du budget instrument PME est de 353.4 Millions d’Euros.
Sur l’appel à projet de septembre 2015, FV Marketing a présenté 4 dossiers dont 3 ont obtenu la note qualificative pour obtenir un accord de financement.

L’instrument PME est destiné à faciliter la participation des entreprises dans Horizon 2020 (programme européen pour la recherche et développement). L’instrument PME est caractérisé par :

  • Des appels dédiés uniquement aux PME
  • Des projets qui ne sont pas obligatoirement collaboratifs (40% des fonds seront alloués à des PME se présentant toute seules)
  • Des critères d’évaluation adaptés au potentiel commercial du projet. L’accent porte autant sur les aspects R&D d’un projet que sur la réalisation d’un produit ou service innovant qui transformera ou ouvra un marché.

Les appels visent ainsi les projets innovants des entreprises en forte croissance, afin de les soutenir dans l’introduction d’un nouveau service ou produit. Le soutien comprendra les actions de type « preuve de concept, validation, prototypage et démonstration »avec en plus une dimension européenne.

Plusieurs appels sortiront en 2016 – 2017, dont notamment :

  • Volet ICT : « Open disruptive innovation scheme »
  • Volet Nanotechnologies : « Accelerating the uptake of nanotechnologies, advanced materials or advanced manufacturing and processing technologies by SMEs »
  • Volet Energy : « Stimulating the innovation potential of SMEs for a low carbon and energy efficient system »
  • Volet Transport : « Small business innovation research for Transport and Smart Cities Mobility »
  • Volet Climat : « Boosting the potential of small businesses in the areas of climate action, environment, resource efficiency and raw materials »
  • Volet Securité: « Engaging SMEs in security research and development »
  • Volet Social: « Accelerating market introduction of ICT solutions for Health, Well-Being and Ageing Well »

Le soutien financier se décline en deux phases principales. Toutefois, le candidat n’est pas obligé de passer par la phase 1 pour avoir accès à la phase 2.
Phase 1 : Études de faisabilité – subvention jusqu’à 50 000 € pour des projets de 6 mois maximum.
Phase 2 : Activités de développement (démonstration, tests, prototypes, pilotage, industrialisation et préparation à la commercialisation) – subventions de 0,5 à 2,5 millions € pour des projets sur un ou deux ans.

Sur le plan européen, depuis le début du programme Instrument PME, sur un total de 12 projets européens Phase 1 et 2 suivis par FV Marketing, 8 ont dépassé le seuil de notation minimal pour obtenir un accord de financement, cela représente donc un taux de 60% de succès sur les projets suivis par FV Marketing contre 3 à 6% de réussite nationale selon les secteurs.

Le CIN (Concours d’Innovation Numérique)

http://www.fvmarketing.fr/2015-09-le-cin-concours-d%e2%80%99innovation-numerique/

Le CIN (Concours d’Innovation Numérique)

Il s’agit d’un nouveau concours d’excellence dédié aux projets innovants mobilisant le numérique pour développer un nouveau produit ou service disruptif (par son contenu, son procédé de réalisation, son modèle économique ou l’expérience proposée).

L’ambition du concours est d’accélérer et d’amplifier ces projets en soutenant à hauteur de 50% maximum les dépenses du projet. Typiquement, la durée d’un projet est de 12 à 18 mois, pour un investissement de l’ordre de 0,5 à 3 millions d’euros.
Sont éligibles : les sociétés basées en France, existantes (startup, PME ou ETI) ou en cours de création, proposant seules ou à plusieurs un projet ou service disruptif s’inscrivant dans l’une des thématiques précitées.

Les projets candidats devront s’inscrire dans l’une des 8 thématiques applicatives du concours :

  • Mieux vivre : santé, sport, bien-être
  • Partager : biens communs, consommation collaborative
  • Mieux apprendre et se cultiver : culture, média, loisirs, éducation
  • S’entraider : services à la personne, lien social,
  • Mieux se déplacer : ville, tourisme et mobilité
  • Mieux consommer : paiement, finance, commerce
  • Mieux produire : biens de consommation, usine du futur, bâtiments et infrastructures
  • Construire la croissance verte : transition écologique et énergétique
La prochaine date de l’appel est fixée au 04/11.

Changement de la réglementation d’exonération pour les jeunes entreprises innovantes(JEI)

http://www.fvmarketing.fr/2015-09-changement-de-la-reglementation-dexoneration-pour-les-jeunes-entreprises-innovantesjei/

 

 

Une lettre circulaire publiée par l’Acoss le 22/06/2015 (consultable ici) a apporté une modification considérable aux modalités d’exonération de cotisations patronales, d’assurances sociales et d’allocations familiales pour les jeunes entreprises innovantes.

Avant cette lettre, et en absence de précisions sur le sujet, les allègements de charges concernaient la rémunération de tout salarié réalisant ou supportant des activités de R&D, indépendamment de son taux de participation. Désormais, seuls les salaires des employés participants à plus de 50% de leur temps de travail à des activités de R&D peuvent être tenus en compte dans le calcul d’exonération.  Il est donc nécessaire d’assurer un suivi mensuel des heures de travails consacrées à la R&D, pour déterminer les salaires éligibles aux exonérations.

Ps: Cette modification n’impacte pas le calcul du seuil des 15% des dépenses en R&D. Nous rappelons que les entreprises, pour avoir droit aux exonérations JEI, doivent consacrer au moins 15% de leurs charges totales (par exercice fiscal) dans des travaux de R&D.

Par ailleurs, les salaires des collaborateurs consacrant moins de 50% de leurs temps à des activités de R&D, peuvent toujours être comptabilisés dans les dépenses du Crédit d’Impôt Recherche (CIR).

Un client FV Marketing soutenu par le géant de l’énergie, GDF-Suez

http://www.fvmarketing.fr/2015-04-un-client-fv-marketing-soutenu-par-le-geant-de-l%e2%80%99energie-gdf-suez/

 

 

 

Redbird a séduit l’investisseur rêvé par toutes les sociétés innovantes, qui recherche un actionnaire de référence, en acceptant GDF Suez dans son capital. Le géant mondial de l’énergie a pris une participation au capital de Redbird, qu’il considère comme un expert dans l’analyse des données techniques collectées par drones, à travers sa filiale de « corporate venture capital » GDF Suez New Ventures, qui accompagne les entreprises innovantes.

 

Plus d’informations.